TERRASSES DE CANNESVence - TERRASSES DE CANNES - Vence
TERRASSES DE CANNES
Vence
Les richesses de Vence
Bienvenue à Vence, Ville d’Art et d’Azur.
Vence, tout est ici don de nature.

C’est en effet bien de Provence qu’il s’agit ici ; le littoral pourtant à portée de regard se fait loin tout à coup et la vieille ville, avec ses maisons patinées par le temps et ses marchés où se donnent rendez-vous toutes les vraies herbes de Provence, évoquent plus le "pays" que la Côte. Vence est un pur joyau qui a eu la chance ou l’habileté de ne pas perdre son âme. Une sorte de magie, une grâce intemporelle habite cette localité attachante et privilégiée. De multiples peintres se sont efforcés de capter ses paysages et ses couleurs sur leurs toiles : Matisse, Dufy, Chagall, Dubuffet, Soutine, Carzou... et bien d’autres.

Point de départ de superbes excursions dans l’arrière pays et sur les Alpes, le Pays Vençois est l’un des plus attractifs des Alpes-Maritimes. C’est pourquoi il est aussi l’un des plus recherchés de la Côte d’Azur.

Sur les contreforts des Alpes, en balcon sur la Méditerranée et la Riviera, hôtellerie et hébergements de prestige et de tradition s’allient pour faire de Vence un site touristique reconnu et convoité, l’un des derniers jardins secrets de la Côte d’Azur.

Des deux étoiles de Jacques Maximin, à l’étoile de la Commanderie, aux charmes incomparables des petits restaurants de la vieille ville, le choix est vaste... A découvrir au détour des rues du centre historique qui a gardé tout son caractère, sur les petites places ombragées ou les terrasses ensoleillées, on découvre ici la gastronomie vençoise qui sent bon l’huile d’olive, l’ail, le thym, le serpolet, la sarriette...

Au début du siècle dernier, Vence ne comptait que 3000 habitants, vivant essentiellement de la vigne et de l’olivier.

La Cité Ancienne une des rares villes du Moyen-Age à avoir conservé ses remparts. La Cité comptait trois portes d’accès, la Porte du Peyra, la Porte du Signadour et la Porte du Portail-Levis, protégées par des tours, des ponts-levis et des barbacanes.

Vous pourrez y découvrir les colonnes marseillaises, vestiges de la grande époque romaine du 3ème siècle, la tour et le Château de Villeneuve, les cinq Portes, l’ancien évêché, la Cathédrale et ses trésors, les places (parmi lesquelles se cache la place Vieille, la plus petite de France), les fontaines, dont celle du Peyra classée aux Monuments Historiques, les ruelles comme celle des Portiques, qui évoquent sans détour le Moyen Age.

Tout au long de l’année, des visites guidées sont proposées et vous feront découvrir 20 siècles d’Histoire et de Traditions.

Cité Historique, vaste musée à ciel ouvert

Plus de 2000 ans d’histoire se racontent aux visiteurs (parcours de la Cité Historique disponible à l’Office de Tourisme).

Colonnes romaines offertes par Marseille vers 230.

La Cathédrale Notre-Dame de la Nativité, dont l’origine remonte au IVe siècle, aurait été construite sur les ruines d’une église romano-byzantine du IVe siècle et peut-être même sur un temple gallo-romain voué au culte chrétien. Cet édifice aurait été détruit par les Sarrasins. Plusieurs pierres ouvragées témoignent de cette époque. De même, la Cathédrale renferme de nombreux vestiges classés aux Monuments Historiques.

Le célèbre Frêne peint par Soutine.

Au Nord, la place Neuve, édifiée sous le roi René, offre un panorama sur la vallée de la Lubiane, les Baous et la Chapelle du Rosaire.

A voir également la table d’orientation, un monolithe et le baptistère de Saint Véran (11ème siècle)

Le Château de Villeneuve - Fondation Emile Hugues se situe sur le rempart Ouest de la Cité Historique, à proximité de l’esplanade du Frêne. Il est aujourd"hui un haut lieu de l’art moderne et contemporain, une étape obligée sur la Route de l’Art Contemporain, à proximité de la célèbre Fondation Maeght.

Vence compte également en ses remparts de nombreuses galeries et ateliers d’artistes. Si certains d’entre eux ne se visitent pas, la plupart reste accessible au public.

A proximité de la Cité Historique

Vence, route d’art sacré

Vence dont le diocèse, le plus petit du royaume de France, compte encore aujourd’hui de nombreuses chapelles offrant un parcours légué au fil des siècles par les bâtisseurs de l’Art Sacré (parcours disponible à l’Office de Tourisme).

La Chapelle des Pénitents Blancs dont l’originalité architecturale réside dans son clocher : une remarquable coupole en tuiles vernissées. A noter, les stalles et le sol qui a conservé son pavage ancien en briques octogonales.

La célèbre Chapelle du Rosaire, conçue et décorée par Henri Matisse La Chapelle du Rosaire

Vence, parcours de l’eau

Au pied des Baous, traversée par trois rivières, Vence compte deux sources, plus de 24 fontaines et un lavoir (Parcours de l’eau disponible à l’Office de Tourisme)

Vence, cité médiévale

Derrière ses remparts, 20 siècles de tradition...

Entourée de remparts du 13ème siècle, Vence associe la noblesse d’une cité historique au charme vif d’une ville du soleil.

De son passé ligure, Vence a conservé le souvenir visible comme en attestent les Colonnes des Marseillais, vestiges d’un arc de triomphe romain, la Tour qui domine la cité médiévale, érigée au 12e siècle, le Château de Villeneuve datant du 17e siècle, les nombreuses portes et ouvrages d’architecture... Des merveilles qui se cachent et se révèlent au gré des rues étroites.

terrasses-de-cannes.com